A propos du blog

Ce blog est utilisé comme "vitrine" pour le Collectif l'Ecole est la Maison. Il est exclusivement informatif. Il n'est pas une tribune ni un lieu d'échanges et de débats.
Par conséquent les commentaires sont tous modérés. Nous publions ici uniquement les commentaires neutres et objectifs, réclamant des compléments d'informations.
Si vous souhaitez débattre ou échanger, nous vous invitons à vous diriger vers notre forum ou notre page facebook.

mercredi 13 juillet 2016

Qu'entend-on par instruction formelle en famille?



Bien que marginale, l’IEF compte parmi les courants pédagogiques novateurs du XXIe siècle. L’apport des multimédias dans l’enseignement a opéré un déplacement de la forme scolaire hors les murs des établissements et offre de nouvelles voies possibles d’enseignement telles les classes inversées, les MOOC ainsi que l’instruction en famille qui connait une modeste expansion.

Il existe deux courants principaux en IEF : les unschoolers -que nous appellerons également informels- qui s’appuient sur les apprentissages autonomes et autogérés ; les formels  qui privilégient une approche de transmission structurée. Notre collectif « L’école est la maison » regroupe des familles aux apprentissages formels.

Formel vient du latin formalis « qui a la forme de ». Par conséquent l'apprentissage formel est   déterminé. L’instruction formelle suppose donc un enseignement structuré sur la base de la transmission. Nous considérons celle-ci comme une émancipation qui permet aux enfants d’être outillés afin d’accéder plus facilement aux savoirs et ainsi être en mesure de développer une autonomie et la liberté.

Pour autant, nos enfants ne sont pas vissés sur une chaise toute la journée ! Les apprentissages se font dans la bienveillance et tiennent compte de leurs capacités, de leurs intérêts et de leur rythme. Ils s’appuient sur des méthodes variées qui évitent la fatigue de l’enfant à laquelle nous demeurons attentifs.

Nous osons leur offrir une diversité de champs d’intérêts partant du postulat qu’on ne peut pas développer d’intérêt intrinsèque pour ce que l’on ignore. Plus vastes sont les connaissances, plus grandes sont les possibilités d’apprendre et de s’ouvrir.

L’enfant vit dans l’instant présent. Il ne connait pas les conséquences de ses actions pour l’avenir : c’est pourquoi nous nous situons au-delà de son unique motivation intrinsèque pour guider ses apprentissages. Comme adulte responsable, nous pensons qu’il est de notre ressort de l’aider à acquérir les fondamentaux, même ceux pour lesquels il démontre moins d’intérêt, afin de garder toutes les portes ouvertes lorsque sera venu le moment pour lui de choisir son orientation.


 Nous  choisissons l'IEF parce que ce mode de vie nous ressemble et convient à nos enfants. Nous espérons guider nos enfants afin qu’ils deviennent des citoyens ayant envie de construire et d’enrichir le monde de demain. De même, nous avons conscience qu’un changement brutal peut toujours survenir dans nos vies, c’est pourquoi, tout en suivant un rythme respectueux des capacités de nos enfants, nous ne nous éloignons jamais trop du cursus officiel sachant qu’une rescolarisation est toujours possible.

Bien que structurées, les journées de nos enfants font également place à l’imprévu, à l’instantané et comportent des plages où nos enfants peuvent largement explorer leurs passions et s’adonner aux jeux si importants dans leur vie ! 

Ces apprentissages se veulent balisés dans un esprit de souplesse. En définissant le courant formel dans cet espace public, nous espérons mieux faire connaître nos idées et  les approches qui en découlent.


Article conçu, réfléchi et rédigé par les membres du Collectif l'Ecole est la Maison














Aucun commentaire: